3 juin 2017

Les U17 CTC sont championnes Honneur !

Nos U17 CTC sont championnes départementales Honneur, bravo à elles et à leurs coachs (Photo Claude Jouanserre).

Finale U17 Honneur :

U17 CTC-Nord Béarn (2) : 52-42

Elles l’ont fait ! Cette équipe constituée un peu par défaut avec une large majorité de U15 et des U17 de première année, est championne départementale Honneur. Alors qu’en début de saison nous devions les engager en U15, mais par le fait de certaines défections, c’est en surclassant les restantes et quelques U17, que ce groupe s’est formé. Si l’objectif donné à Jean-Charles Antoni leur entraîneur était d’essayer de les faire progresser, jamais personne n’envisageait de les voir en fin de saison avec la plus belle des breloques autour du cou.

Certes, cela n’a pas été facile, mais une finale n’est jamais facile à gagner, car chacun veut l’emporter. Pourtant, après un départ assez laborieux, nos filles vont prendre la mesure de leurs adversaires et leur faire provoquer beaucoup de faute dans le premier quart temps (14-13, 10e). Le repos de deux minutes semble les avoir libérées, car elles prennent Nord Béarn à la gorge et leur passe un 6-0 en 120 secondes (20-13, 12e). Malheureusement, alors qu’elles pouvaient très vite plier l’affaire, elles vont tomber dans un faux rythme avec des mauvais choix offensifs et des tirs trop forcés. Nord Béarn n’en demandait pas tant et se refait une santé en passant à son tour un cinglant 9-2 à nos joueuses. Tant et si bien qu’à la mi-temps, tout est à refaire (22-22, 20e).

Le retour sur le parquet est difficile pour nos joueuses qui impriment un rythme beaucoup trop lent. Nord Béarn y croit, nos joueuses doutent et subissent les assauts nordistes (28-34, 28e). Le temps mort « musclé » demandé par Jean-Charles Antoni porte ses fruits, car à l’entame des dix dernières minutes nos filles sont de nouveau dans la partie (33-34, 30e). Tour à tour, Maïlys Loustalot et Justine Gallais vont faire parler la poudre derrière la ligne à trois points, alors qu’en défense Noémi Nsang est encore héroïque. Nord Béarn tente le tout pour le tout en mettant en place une défense plus haute, rien n’y fait, la victoire semble avoir choisi son camp. Ces dernières font des fautes pour arrêter le chronomètre, seulement nos filles ne tremblent pratiquement pas sur la ligne de réparation. Pour la dernière minute les supporters se lèvent comme un seul homme, et applaudissent à tout rompre les troupes du « sorcier » Jean-Charles Antoni !